Le 5e pouvoir

Le 5e pouvoir
Décembre 2016

mercredi, juillet 06, 2005

La déontologie entre l’évolution des pratiques, la sédimentation des idées reçues. et la permanence des valeurs.et la permanence des valeurs.

La déontologie entre l’évolution des pratiques, la sédimentation des idées reçues et la permanence des valeurs. Journalisme et objectifs commerciaux

Prof. Daniel CORNU
Université de Neuchâtel
Centre Romand de formation des journalistes

Les relations entre les objectifs idéaux du journalisme et les réalités commerciales des médias se situent au coeur d’une tension structurelle. Cette tension touche directement à la liberté de l’information, à la fois sous son aspect politique (la libre
circulation des informations et des idées en démocratie) et sous son aspect éthique (la liberté comme condition de la recherche et de l’élaboration d’une information respectueuse des faits et des personnes). Dans les sociétés de longue tradition démocratique, les journalistes ont le privilège d’échapper aux contraintes et aux menaces qui sont le lot de leurs confrères travaillant sous des régimes autoritaires – selon le dernier bilan de l’association Reporters sans frontières (RSF), un tiers de la population mondiale vit encore dans des pays où l’absence de liberté reste de règle1.

Ce sort enviable ne leur donne cependant pas l’assurance d’exercer leur métier dans des conditions de totale indépendance, en seule référence à leurs règles professionnelles et aux normes de leur déontologie. Quelle que soit leur situation
professionnelle (rédacteurs employés à plein temps ou journalistes pigistes), ils sont soumis à d’autres impératifs, qui tiennent, pour faire bref, aux conditions économiques de durée ou simplement de survie de leur entreprise.

(pour lire l'article au complet, cliquer sur le titre ci-dessus)

Aucun commentaire: